Interbranche

Professionnalisation des acheteurs - Les fondamentaux de la fonction Achats (maîtrise)

Objectifs

  • Définir la « fonction achats »

  • Comprendre à quoi sert une fonction achats

  • Appréhender la notion de performance dans les achats

  • Optimiser ses procédures

  • Sécuriser ses achats

Pédagogie

Apports didactiques au travers d'exposés, d'exemples concrets

Echanges – débats

Mises en situation professionnelles

QCM d'ouverture et de fin de formation

Programme

1. INTRODUCTION

Fonction achats : « à quoi ça sert » et « comment ça marche ».

Les spécificités de la fonction achats dans la sphère publique : les poids des textes sur la pratique des achats.

Les raisons de l'émergence du métier d'acheteur.

Le « profil » de l'acheteur public : une personne au croisement des aspects juridiques, économiques et techniques des marchés publics

2. LA POLITIQUE ACHATS

Définition de la notion de « politique d'achats ».

Dans quels buts élaborer une politique d'achats : quels sont les objectifs à atteindre ? (Économies de ressources et de moyens, qualités, respect de l'environnement, sécurité juridique des décisions, accès des TPE/PME aux marchés publics, insertion professionnelle des publics en difficultés...).

Recenser les « écarts » entre les objectifs souhaités et la réalité de l'achat au quotidien.

3. LA STRATEGIE D'ACHATS

Définition : la stratégie d'achats comme traduction des objectifs fixés par la politique d'achats.

La mise en œuvre de la stratégie d'achats au travers de la forme contractuelle, de la détermination de procédures idoine, de l'allotissement et de la négociation.

Exemples de stratégies d'achat.

Mesurer l'évolution des pratiques par la mise en place d'outils de suivi et de contrôle : les tableaux de bord et la cartographie des achats

4. LES OUTILS PERMETTANT D'ACCOMPAGNER L'ACHETEUR

La cartographie des achats.

Le guide des achats.

Le guide déontologique.

Les outils informatiques permettant d'uniformiser la rédaction des pièces et d'assurer le suivi des procédures et de l'exécution des marchés.

Les nouvelles technologies au service des acheteurs : la dématérialisation des procédures, les catalogues dématérialisés, le SAD et les enchères électroniques.

Les outils de contrôle et de reporting : les tableaux de bords.

La traçabilité des décisions.

Le suivi de la courbe de maturité de la fonction achats : fixer des objectifs et donner des moyens ad hoc.